BIO

La Famille Plouffe œuvre ensemble depuis l’arrivée de chacun dans la vie de l’autre. C’est par souci d’intégrité envers elle-même, qu’elle a décidé de mettre de l’avant cette signature commune après un séjour familial en 2016 aux Maisons Daura, résidences internationales d’artistes, à Saint-Cirq-Lapopie en France. Depuis, elle a entre autres participé au 35e Symposium international d’art contemporain de Baie-Saint-Paul, à la Triennale Banlieue ! à la Maison des Arts de Laval, à la Biennale nationale de sculpture contemporaine au Musée POP à Trois-Rivières (2020), à l’événement-résidence SEULS et ENSEMBLE, créer du lien aux Îles-de-la-Madeleine avec Ad Mare (2021) et Racontages au Centre d’art Jacques et Michel Auger à Victoriaville (2021). Elle a aussi présentée des expositions « solos » avec Action Art Actuel à Saint-Jean-sur-Richelieu, Vaste et Vague à Carleton-sur-Mer et Langage Plus à Alma. Puis, elle prépare une série de nouvelles expositions dans le réseau des Maisons de la Culture de Montréal (Rosemont-La Petite-Patrie, Marie-Uguay, L'entrepôt [Lachine] et Mercier).

En peu de temps, elle a eu le grand privilège d’être invitée à une panoplie de concours d’art public dans le cadre de politiques municipales ou de la politique d’intégration des arts à l’architecture et à l’environnement du Québec, dont 7 propositions qui ont été sélectionnées et plusieurs qui sont toujours en cours (étape de présentation de maquette à venir). D’autre part, elle a réalisé 10 œuvres d’art public suivant une invitation, un appel à candidatures ou une initiative personnelles (œuvres permanentes ou temporaires).

La prise de position philosophique de La Famille Plouffe propose que tout ce qui a été auparavant réalisé au nom de Guillaume Boudrias-Plouffe, était fondamentalement réalisé en réalité par La Famille Plouffe. De cette même façon, Guillaume a par le passé représenté la famille lors de projets au Québec et ailleurs au Canada, en France, en Côte d’Ivoire et en Italie. Il en vaut de même pour tous les prix, bourses et subventions reçus à l’époque en son propre nom, par exemple : le prix relève de Culture Montérégie, le prix Joseph-S.-Stauffer du Conseil des arts du Canada, de même que des bourses du Conseil des arts de Longueuil, du Conseil des arts et des lettres du Québec et du Conseil des arts du Canada. C’est également Guillaume de La Famille Plouffe qui est membre du conseil d'administration du 3e impérial, centre d'essai en art actuel et du Regroupement des centres d'artistes autogérés du Québec (co-président).

BIO