2020 > sans titre [Musée Armand Frappier] (finalistes)

Proposition finaliste pour l'œuvre d'art public du Musée Armand-Frappier à Laval dans le cadre de leur politique municipale en matière d'art public.

Description tirée d'extraits du texte de présentation:
Le Dr Frappier a obtenu la souche du vaccin BCG à l’Institut Pasteur et a réussi à le faire développer au Canada. Nous avons choisi de faire de cette réussite du Dr Frappier une scène plus grande que nature, dans une représentation ludique et élargie, mais fidèle aux proportions observées au microscope. La tuberculose ou plus précisément la Mycobacterium bovis qui est proche de Mycobacterium tuberculosis qui cause la tuberculose est ici représentées en foisonnement dans une gamme versicolore inspirée des observations réelles et des choix de représentations subjectifs de couleurs qu’on peut retrouvé dans différents documents scientifiques. Cela lui transmet un côté plus festif.

[voir la suite du texte sous les images]

Suite...

À cette fête se joignent également cinq leucocytes rosés avec des noyaux mauves qui représentent chacun une activité importante dans la vie du Docteur. Le microscope est évidemment un symbole fort de toute la recherche en microbiologie et en immunologie. D’ailleurs, celui-ci sera une copie conforme d’un des microscopes de la collection du Musée. Effectivement, grâce au processus de photogrammétrie, nous pourrons également imiter la forme du violon ayant appartenu à Armand Frappier : alias le p’tit Mozart de Valleyfield dans son jeune temps. La musique était d’une grande importance dans la vie des Frappier, avec ses parents et plus tard en transmettant cette seconde nature à son tour à ses quatre propres enfants. Il a d’ailleurs subventionné une bonne partie de ses études et celles de ses frères et soeurs, grâce aux concerts qu’il donnait régulièrement au sein d’un sextuor : Les Carabins. Il était devenu leur pourvoyeur lors du décès de leur père à 58 ans seulement. Suivent ensuite la truite brune et le canard noir, deux espèces locales pour illustrer ce loisir de chasse et pêche qu’il aimait tant pratiquées sur le lac Saint-François à deux pas de leur chalet et de son lieu de naissance. Finalement, l’iris versicolore proclame haut et fort l’engouement d’Armand Frappier pour le jardinage. Non seulement cette espère pousse près des plans d’eau, mais elle est aussi bien représenté sur les armoiries de Salaberry-de-Valleyfield, berceau du Docteur, et elle est la fleur-emblème de la province.

Ces éléments aquatiques s’activent sous une voûte aux motifs sinueux reprenant autant les vagues du lac Saint-François que les rapides de la rivière des Prairies où l’Institut Armand-Frappier s’est installé à Laval-des-Rapides en 1939. Dans tout ce jeu d’échelle, c’est aussi le flot sanguin qui transporte la bactérie vivante atténuée qui travaille de concert avec les globules blancs du sujet pour combattre la maladie. De plus, le motif en vague est un clin d’oeil au logo de la ville de Salaberry-de-Valleyfield. Le système de profilés qui supporte la plaque d’aluminium est non seulement utilitaire, mais ajouté aux facettes triangulaires de la voûte, ils viennent accentuer les obliques qui se trouvent dans le plafond de verre. La voûte ajourée permet du même coup de garder une belle luminosité dans le couloir et offre de beaux effets de jeux d’ombre et de lumière. L’ensemble de notre proposition est un rappel de l’importance de l’équilibre entre les différentes sphères de notre vie, comme le Docteur Frappier semble avoir réussi à le maîtriser.